lespetiteshistoiresdebetty

 

  Il était une fois...

le p'tit grain de folie de Betty mi-ange, mi-démon.


  Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous

pas de coïncidence...

Vendredi 1 février 2008 5 01 /02 /Fév /2008 00:30

Nulle mer n’est parfaitement étale et ce soir-là, passage de l'an 2008, j’eus à faire face à un coup de tabac qui prit des proportions d’ouragan. Les idées se bousculaient et tournoyaient tellement que je ne pus fermer l’œil de la nuit. Ce n’est que peu avant l’aube que je parvins à m’endormir, non sans avoir ébauchée un scénario.

 

J’estimais qu’il fallait que je me fie à mon intuition, que je joue finement, sans indiscrétion en naviguant sur les autres mondes ouverts aux noctambules et illuminés des écrits, de l'envie et des passionnés. Apprendre sans désapprendre ni copier et rester celle que je suis, naturelle. Il s’agissait là d’une histoire, "Il était une fois...", d'une folie parsemée d’embûches et où le défi à relever était vraiment de taille. Me dévoiler par le biais d'un monde inconnu, me l'approprier, m'en faire un ami sans l'être et surtout me protéger avant tout afin de ne pas me brûler les ailes dès mon envol.

 
Partager oui le maître mot, partager sans compter, apprendre des autres, transmettre en retour oui après tout, c'était là ma source, mon envie d'être ici. Il y a fort longtemps, je me suis mise à consigner des idées dans un carnet, puis un autre et un autre…alors ne serais-ce là l'idée, celle de présenter les pages écrites depuis ces années passées sur mes cahiers. Des livrets, à l'image d'un journal clandestin sur lesquels je notais, je note des mots, des phrases, des histoires, des sensations et toutes les images que nous apportent les saisons. Un besoin de m’évader. Plus je progressais, dans cette singulière manie, plus mes cahiers prenaient de l’embonpoint. Et puis par un bel après-midi, un Homme présenta à cette belle ignorante ce nouveau monde sous un jour nouveau. 

 

Tout entomologiste vous dira qu’un bourdon n’est pas l’insecte qui vole le mieux mais qu’il se débrouille toujours pour partager sa part de miel. Et c’est exactement ce que j’avais l’intention d’être : un bourdon dans la ruche des blogs, bourdon en période d’essai, au vol peu régulier, un bourdon partageant sa part de miel.

 

Nos échanges, vos empreintes seront autant de billes d’acier allumant les champignons lumineux du flipper qui papillonnent dans ma petite tête. Ils seront les bienvenus et ce pour alimenter cette chose informelle pour moi, chose qui se concrétise bien des années après la rédaction de certains cahiers d’idées. Mais, si je ne fais retourner aucune tête à ceux qui me lisent, qu’ils ne manifestent aucun intérêt alors il se pourrait fort bien que nous passions toute une vie à nous ignorer mutuellement mais j’aurais sauté le pas de mes cahiers. 

Dans le fond, je ne suis qu’une petite débutante, indépendante, qui écrit, qui produit et met en scène son propre scénario.


Il n’est pas de hasard, il est des rendez-vous, pas de coïncidence…

Par Betty - Publié dans : Il était une fois, Betty.
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés