lespetiteshistoiresdebetty

 

  Il était une fois...

le p'tit grain de folie de Betty mi-ange, mi-démon.


  Il n'est pas de hasard, il est des rendez-vous

pas de coïncidence...

Mardi 20 janvier 2009 2 20 /01 /Jan /2009 00:10

Une galette, un roi, une fête et un désappointement…
Celui de Betty qui est toute tristounette depuis un certain dimanche, depuis que son calendrier lui ai déclaré que toute personne, devait ou non, suivant une religion ou différence, fêter les Rois !
Tristounette, oui, par le simple fait qu’aucun de ses passagers n’est, par un p’tit grain de folie pensé à prendre pour reine d’un jour ou de toujours leur hôtesse ! Prendre n’est pas un verbe très délicat en ces instants mais couronner Betty ou la nommer Favorite d’un jour, aurait été si festif et agréable. Elle aurait tant aimé, dit-elle en soupirant, faire partie d’ingrédients pour composer une galette et espéré se faire kidnapper par le Roi du jour.
Désolation, le mot est faible. Tristesse, le mot est fort.
Sa sensation première est de se dire, que les Hommes de ce monde, ont soit par égoïsme, soit par oubli (ça ce n’est pas un scoop), omis de lui présenter un hommage à cette « Gente dame » (Tristan Corbière : 1845 à 1875) qui les divertie, les terrifie, les envoûte, les enchante jour après jour et ce depuis son ouverture : son apparition et voilà tout.
Habituellement vous êtes conviés à une recette de cuisine, à un plat savoureux, à une idée dès plus folle : celle de concocter pour vos amis ou proches une cocotte d’enfer, de prendre votre pied en dégustant un tagine… Bref, pour résumé, quelques pages de circonstance ou elle vous met en ligne quelques recettes pratiques pour vous évader de votre quotidien ou routine.
Et là, ce soir où ce matin pour les plus lève-tôt d’entre vous, Betty est désappointée de constater qu’elle ne sera pas l’élue de votre raison, de votre esprit voire de votre cœur en étant nommée Reine alors qu’il suffisait juste de 350 grammes pour l’emmener aux pays des rêves !
Pffff franchement vous n’êtes pas créatifs : en manque d’imagination, sans courtoisie ni galanterie aucune…
Il vous suffisait juste de 350 grammes pour faire voler en éclat le p’tit cœur de miss Betty : juste quelques idées de recettes telles les galettes des rois aux pommes caramélisées, à la frangipane, aux pralines roses, aux macarons, aux poires et chocolat ou à la crème onctueuse d’amende.
Qui sait aujourd’hui, un Roi se déclarera et se souviendra que Betty a été, est ou sera encore et toujours, celle qui lui met l’eau à la bouche, jour après jour, page après page ?
Si elle venait à disparaître, elle se dit qu’il sera, seul, face à ses responsabilités et surtout en manque d’un certain p’tit grain de folie.
Qui sait ? Betty aime le penser et voilà tout... 

Par Betty - Publié dans : Cuisine
Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

comme c est bien dit !
Commentaire n°1 posté par marmota le 01/02/2014 à 10h41
Peut être que ce n'est pas un prince que tu devrais attendre....
Commentaire n°2 posté par Ufi le 20/01/2009 à 17h58

Un quoi ?
Tttt quand une blonde rencontre une fille futile & inutile : ça donne quoi ? ;-)
Bienvenue dans le monde de Betty

Réponse de Betty le 20/01/2009 à 19h10
et pr paques faudra aussi kon t'offre une cloche? 350g de galanterie ça ft ps un peu bcp non? gourmande va!
Commentaire n°3 posté par Popeye le 20/01/2009 à 16h34

Je ne suis pas chocolat, plutôt nougat...

Réponse de Betty le 20/01/2009 à 19h07
Quel titre! 350g;-) c'est une grosse galette!
Commentaire n°4 posté par Vanessa le 20/01/2009 à 13h39

Pour 8 il faut au moins ça !

Réponse de Betty le 20/01/2009 à 19h06
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés